Accueil > Actus > Soutien au plan communal de riposte du COVID 19

Soutien au plan communal de riposte du COVID 19

Le Burkina Faso, comme beaucoup d’autres pays dans le monde, est en proie à la pandémie du coronavirus Covid-19. Les premiers cas de la maladie ont été confirmés le 9 mars 2020 jusqu’à atteindre 934 cas à la date du 26 juin dont 53 décès et 826 personnes guéries.

La directrice de l’OMS de la région Afrique explique qu’il a fallu 98 jours pour atteindre la barre des 100 000 cas et 18 jours seulement pour franchir celle des 200 000. De nombreux spécialistes et médias s’accordent pour exprimer leur inquiétude face à une prochaine accélération de la pandémie en Afrique.

L’ONG Médecins Sans Frontières s’inquiète d’une situation sanitaire plus globale en alertant sur le fait que dans le nord du Burkina Faso, où se situe la commune de Ouahigouya, les populations ont déjà été fragilisées par de mauvaises récoltes et la sécuritaire qui a fait des dizaines de milliers de déplacés.

Au regard de cette évolution de la pandémie, les autorités nationales ont pris diverses mesures : fermeture des frontières terrestres et ferroviaires, fermeture des établissements scolaires, interdiction des rassemblements et mise en place d’un couvre-feu de 21H à 04H sur l’ensemble du territoire.

—-

Pour compléter les directives gouvernementales, la commune de Ouahigouya a initié un plan de riposte communal de lutte contre le Covid-19 afin de mobiliser l’ensemble des acteurs de la solidarité locale et internationale intervenant dans la localité. Les objectifs de ce projet sont de faire prendre conscience aux habitants de la commune de Ouahigouya de la gravité du Covid-19 et de la nécessité d’appliquer les gestes barrières dans leur quotidien et d’assurer un accompagnement dans la mise en œuvre et le suivi des mesures prises par le gouvernement pour empêcher la propagation du Covid-19 dans la localité.

—-

Pour répondre aux besoins exprimés par les autorités locales en concertation avec les structures sanitaires et associatives du territoire, l’association Chambéry Solidarité Internationale s’est positionnée dès le mois de Maris pour financier la réalisation des actions suivantes :

  • Apport d’un soutien technique, en partenariat avec le laboratoire citoyenneté, pour la mise en place du plan communal et assurer la concertation entre les 15 partenaires internationaux de la commune (ONG, association de solidarité et coopération) ;
  • Participation à la sensibilisation des habitants grâce à l’organisation d’émissions radios dédiées, la production et diffusion des microprogrammes de prévention et les sorties de sensibilisation du crieur public dans les villages et dans les 15 secteurs ;
  • Fabrication de 3000 masques par des artisans locaux ;
  • Achat de solutions hydroalcooliques et de 120 dispositifs de lavage de main ;
  • Actions de sensibilisation des citoyens sur 15 secteurs via des médiateurs ;
  • Achat de 100 cartons de 50 savons.