Accueil > Actus > Ouahigouya face à l’accueil des réfugiés et déplacés internes

Ouahigouya face à l’accueil des réfugiés et déplacés internes

Depuis 2012, la situation sécuritaire au Burkina Faso s’est dégradée rapidement dans la zone sahélienne. Le pays, jusqu’alors épargné, est devenu depuis Janvier 2015 le théâtre d’attentats et d’attaques armées diverses (postes de gendarmerie, écoles, massacres ethniques etc..) principalement dans les régions du Nord, du Sahel (province du Soum, Du Bam, du Louroum, Oudalan) ou encore de l’Est.

Face à la dégradation rapide du contexte sécuritaire dans la bande sahélienne, les populations du Burkina Faso désertent les régions du Nord.

De par sa taille et sa situation géographique, la commune de Ouahigouya devient alors un lieu de choix pour ces personnes dites « personnes déplacées internes ».

La commune recensait 800 personnes déplacées internes en avril 2019, ce sont près de 1 600 personnes à la date d’aujourd’hui dont 1 000 enfants. Les problèmes identifiés sont nombreux : logement, alimentation, santé et hygiène, scolarisation des enfants, emploi.

La coopération Chambéry Ouahigouya a instauré un cadre de réflexion et de concertation avec ses partenaires du service de l’Action Sociale de la Mairie de Ouahigouya pour réfléchir ensemble aux actions à mener sur les besoins qu’ils identifient.

En effet, la coopération souhaiterait pourvoir accompagner la mairie de Ouahigouya dans le renforcement des compétences et moyens des services concernés par l’accueil des déplacés internes (actuellement 300 familles identifiées dans la commune de Ouahigouya).

La réflexion et la concertation avec la commune et l’opérateur sont en cours en cours.