Accueil > Actus > Des nouvelles du projet Tèèlba

Des nouvelles du projet Tèèlba

La situation sécuritaire continue de se dégrader au Burkina Faso. En mars dernier, nous avons obtenu un financement du centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères pour mener le projet Tèèlba d’appui et de soutien aux déplacés internes de la commune de Ouahigouya.

Du 11 au 21 mai, des enquêteurs ont effectué le recensement des personnes déplacées internes :

  • 375 ménages ont été recensés, ce qui représente 2 847 personnes ;
  • Sur 1087 déplacés âgés de moins de 18 ans, seuls 385 sont scolarisés ;
  • 900 personnes ne possèdent pas leur acte de naissance ;
  • 1925 personnes ne possèdent pas leur carte d’identité nationale.

Ces données sont nécessaires à la mise en œuvre du projet et notamment pour la production des pièces d’Etat civil pour les déplacés qui n’en possèdent pas, la scolarisation et formation professionnelle des enfants et le relèvement économique des familles grâce à l’instauration d’activités génératrices de revenus pour les femmes.

En parallèle, le comité de suivi a lancé un appel d’offres pour la construction des futures salles de classe. 5 offres techniques et financières ont été réceptionnées le 15 mai. La commission d’attribution s’est donc réunie le 20 mai pour analyser et attribuer les constructions. Les réalisations devront démarrer au mois de juillet pour un délai d’exécution de 90 jours. Les classes devront être prêtes pour la rentrée scolaire de septembre 2020.

Afin de renforcer les capacités opérationnelles du service communal de l’action sociale et des familles déplacées, 2 motos et 2 ordinateurs portables ont été acquis. Des formations seront prochainement organisées pour le service sur la coordination, la gestion des situations d’urgence et la protection de l’enfant en situation d’urgence. Une formation pour les chefs de ménage sur la responsabilité parentale sera également organisée par le service.